the_tudors

 

Genre : Série tv canado-irlandaise(Historique) créée par Michael Hirst pour la chaîne Showtime (USA) et CBC (Canada)

Année : 2007.

L’histoire : La vie tumultueuse et romancée d’Henri VIII d’Angleterre, avec ses amours contrariées pour Catherine d'Aragon sa première épouse et sa passion pour Anne Boleyn. Année 1518 à 1530.

A propos de la série :

Cette saison compte 10 épisodes de 52 minutes.

Critique de ber :

N’étant pas un féru d’histoire, je dois bien avouer m’être fait happer par les destins croisés du roi d’Angleterre et de sa cour. A des années lumières d’une reconstitution pompeuse, la série s’attache plus aux relations charnelles du jeune roi avec en toile de fond la réalité historique de l’époque. Comme par exemple la remise en cause de l’autorité du clergé sur le roi (Charle tente de forcer l’annulation de son premier mariage) ou encore l’épidémie de Suette (une maladie contagieuse mystérieuse)  qui décima l’Angleterre dont Anne Boleyn, la pasionaria du roi, en subit les turpitudes.

La distribution est au diapason. Jonathan Rhys Meyers crève l’écran dans la peau du roi tandis que Nathalie Dormer, interprétant la future promise royale, hypnotise toute la gent masculine de son regard pénétrant. Le triangle amoureux trouve toute sa mesure grâce aussi au courage de la Reine Catherine d’Aragon (Maria Doyle Kennedy) qui malgréle rejet d’Henri force le respect populaire de par sa dignité. A noter aussi en guest star la présence de Sam Neill. Il joue le cardinal Wolsey, véritable ombre du roi qui s’évertue à protéger les intérêts d’Henri dans des contextes bien compliqués. Il finira déchu et honni pour une performance d’acteur qui frôle les cimes de la perfection.

Une très bonne surprise pour moi au final. Mais est-ce que le programme trouvera toujours grâce à mes yeux au fil du temps ? La question est posée à l’aube de la saison 2 dont le coffret trône déjà près de mon lecteur dvd…

Note: 16/20

Ber