ash

 

Genre : Série tv américaine (Comédie-horrifique) créée par Sam Raimi pour la chaîne StarZ

Année : 2015

L’histoire : Ash Williams, ex tueur de démons, vient de passer ces 30 dernières années à vivre dans une caravane et bosser comme vendeur dans un magasin de bricolage. Mais un soir où il est fortement alcoolisé, il fait l’erreur de lire le Nécronomicon qui fait revenir les « Deadites (en angl.) », qui menacent de détruire l'humanité

A propos de la série :

La saison compte 10 épisodes d’une vingtaine de minutes. La série fait suite à la trilogie des films Evil Dead.

Critique de ber :

Voici les différents états par où on passe durant la vision de la série. Le premier sentiment est un bonheur assez enjoué de retrouver Ash depuis tout ce temps. On le découvre assez pathétique (vendeur dans un discount miteux) et un poil rouillé (et oui, il porte un dentier !). On ne discutera pas non plus le côté fendard de l'entreprise avec toujours un côté gore assumé mais ici dans un quotidien réaliste. Pourtant, l'on finit par assez vite déchanter.

La faute à qques CGI manqués (car trop numérisés), à deux ou trois dialogues qui tombent à plat (en voulant trop imiter le modèle sitcom) ou encore à une géographie du road trip des héros disons assez floue.

Ajoutez à cela des seconds rôles pas toujours heureux (la milice survivaliste par ex.) et on est à la limite de l'abandon de poste !

Heureusement les trois derniers épisodes changeront la donne ! Et de façon assez simple (logique ?) d'ailleurs : en ramenant Ash à ses premières amours, à savoir la cabane où tout a commencé.

Là, on retrouve enfin ce qui faisait le sel des deux premiers films. A savoir le triumvirat intensité-folie ambiante-hémoglobine ! Et ça marche en plus. La série trouve un rythme inespéré et les trois derniers segments se consomment à la vitesse v-v'.

Entre une nouvelle visite du propriétaire pour nous (non seulement la cabane mais aussi le débarras et la cave) et images des films en plan-flashback (très bonne idée), Ash revit une nouvelle fois l'enfer accompagné cette fois de ses deux collègues vendeurs.

Et au final me direz-vous ? Même si on peut qualifier de mi-figue, mi-raisin la performance de Lucy "Xena" Lawless en mystérieuse pisteuse du livre des morts, la saison se termine sur quelques points de suspension faisant suite à un pacte passé entre Ash et celle qui a écrit le Livre des Morts. Son côté un poil burlesque sied assez bien au ton de la série. Cela aurait fait un bon épilogue pour clôturer définitivement l’aventure. Mais Les producteurs en ont décidé autrement...

Note: 12,5/20

Ber