Résultat de recherche d'images pour "Non uccidere 1"

Genre : Série tv italienne (Policier) créée par Claudio Corbucci pour la chaîne RAI

Année : 2015-2016

L’histoire : L'inspectrice Valeria Ferro de la police judiciaire de Turin y conduit des enquêtes qui l'amènent à pénétrer au cœur des milieux et des familles les plus divers. Elle-même vit une période troublée par le retour de sa mère condamnée pour le meurtre de son mari.

A propos de la série :

La saison compte 12 épisodes de 45min. Elle est diffusée en France sur Arte qui rebaptisera la série Squadra Criminale.

Critique de ber :

Il est clair que cette série ne révolutionnera en rien le monde de la télé mais elle n'est pourtant pas dénuée de qualités majeures. Tout d'abord son format diffère des standards du genre. Ici on a droit à 12 épisodes. Et tous les deux épisodes, il y a la résolution de l'enquête en cours. Cela donne un certain rythme d'emblée mais il faut bien avouer que l’intérêt pour les différentes investigations est un peu inégal. J'ai trouvé que dans les deux dernières enquêtes (le matricide et l'assassinant dans le milieu musulman), le programme gagnait en subtilité et était bien en phase avec la société dans laquelle on vit.

Mais en fait la grande qualité de la série réside dans son interprète principale. La belle Miriam Leone campe une inspectrice hors norme qui mise tout sur ses intuitions et son sens de la déduction. En jouant la sobriété, cette nouvelle héroïne télévisuelle crève tout bonnement l'écran. Et quand les créatifs trouvent un écrin intelligent lorsqu'est évoqué le quotidien de l'inspectrice (elle s'est emmourachée de son supérieur hiérarchique et sa mère, condamnée pour le meurtre de son mari, sort de prison dès les premiers épisodes), le fil conducteur entre les épisodes se trace de lui-même et le spectateur d'être pendu aux derniers bouleversements scénaristiques.

Une bien belle réussite en espérant que la série continue son petit bout de chemin en n'abandonnant pas son sillon qui la démarque de la kyrielle de programme du genre...

Note : 16,5/20