Electric Dreams Poster

Genre : Série tv anglo-américaine d’anthologie (SF) créée par Ronald D. Moore et Michael Dinner pour la chaîne Channel 4 et amazon video.

Année : 2017

L’histoire : Chaque épisode raconte une histoire différente inspirée de l’œuvre de Philip K. Dick.

 A propos de la série :

Cette saison compte 10 épisodes de + ou - 45 minutes.

Critique de ber :

Bien sûr qu'il y a tjs à boire et à manger dans ce type d'anthologie. Et le premier vocable qui vient à l'esprit quand on entend parler de l'entreprise d'adapter Dick au format série est sûrement "casse gueule. Donc au vu du résultat (correct), je vais m’appesantir sur trois pépites que renferment selon moi cette saison 1 :

1.Real life : Un superbe exercice de style où une Anna Paquin fliquette et gouine s’échappe dans une sorte de vie virtuelle assistée pour essayer de surmonter un trauma. En ressort un malin jeu de miroir entre vraie vie et vie virtuelle sans qu’on ne sache plus à quel saint se vouer…

 

2. Safe and sound : Une très bonne réflexion sur l'hyper sécurité.

 

3. Autofac : Le meilleur segment qui voit une entreprise robotisée continuer à livrer des colis alors que l’être humain est en extinction. Une poignée de survivant va tenter le tout pout le tout pour effacer cette dernière trace de la société de consommation. La révélation au bout de leur voyage vaudra son pesant d’or…