The Walking Dead - L'intégrale de la saison 7

 

 

Genre : Série tv américaine (Horreur) créée par Frank Darabont pour la chaîne AMC (USA).

Année : 2016

L’histoire : Quelques secondes après la mise à mort de plusieurs membres du groupe, Rick fait face à Negan et le menace de mort. Les représailles prendront la forme de tortures psychologiques et autres sévices corporels infligés au clan de Rick...

A propos de la série :

La saison compte 16 épisodes de + ou - 50 minutes.

Critique de ber :

Je vais être direct. Negan fonctionne mieux sur papier glacé qu'à l'écran. Sa folie qui oscille entre acte barbare et torture psychologique ne passe pas toujours bien à la télé. Parfois oui (lorsqu'il "s'installe" dans la communauté de Rick pour l’attendre car ce dernier est parti en "chasse" d'armes) mais souvent cela ne fonctionne guère (on tombe souvent dans d’interminable palabre ou bien on verse dans l’insoutenable).

Pourtant la série se suit quand même sans déplaisir grâce à une ligne de conduite scénaristique assez rigoureuse. Et les velléités des créatifs de jouer l'originalité par rapport au comics (ils inventent deux nouveaux groupes de survivants qui vont jouer un rôle majeur dans l'affrontement contre Negan) peuvent se lire de deux façons. Si d'un côté, on ne peut les blâmer de tenter de faire sortir l'aficionado d'un chemin balisé mais de l'autre, on ne peut nier que « trop de groupes tue les groupes ». Et les enjeux de se distiller dans quelque chose de bien moins maitrisé…

Au final, tout cela ne nuit que peu à l'intrigue. Le plus embêtant est pour moi l’ultime épisode.  On sent bien que le dernier affrontement ne trouvera pas de résolution lors de cette septième livraison. Mais disons que les deux retournements de situation (une trahison de groupe et une "cavalerie" qui arrive à point) tombent un peu comme une touffe de cheveux dans la soupe. Et nous de nous retrouver au milieu d'une dernière scène de guérilla qui ne brille que par son côté brouillon.

Triste de fin de saison pour une série qui dégringole quelque peu aussi dans ses niveaux d'audience. La fin d'un mythe ?

Note : 13/20

Ber