the-walking-dead-saison-7-episode-1-7x01

 

Genre : Série tv américaine (Horreur) créée par Frank Darabont pour la chaine AMC (USA).

Année : 2015

L’histoire : Nos survivants ont trouvé refuge à Alexandria. Malheureusement la communauté voit poindre deux dangers parallèles : les chiens fous de « Wolves » et la proximité d’un essaim de zombies coincés dans une carrière…

A propos de la série :

La saison compte 16 épisodes de + ou - 40 minutes.

Critique de ber :

Très bonne entrée en matière en ce début de saison. On ressent directement une tension palpable suite à la découverte d'une gigantesque horde de zombies qui risquent de converger vers Alexandria. Malin, les créatifs entrecoupent les premiers épisodes de scènes en noir et blanc qui comblent l'ellipse scénaristique d’entre deux saisons.

Bien entendu le plan pour rediriger l'essaim de zombie va quelque peu capoter. Et les francs-tireurs de "Wolves" d'attaquer Alexandria dans l’intervalle ! Tout cet arc narratif se conclura vers la mi-saison par une scène de siège d'Alexandria digne d'un épisode de Game of thrones. Et que dire de la charge émotionnelle lorsque la nouvelle famille de substitution de Rick se fait dévorer devant leurs yeux !

Heureusement, les auteurs vont faire redescendre un peu la pression ensuite avec la rencontre avec le facétieux Jesus, résident de La Colline. Et là, la série d’épouser à nouveau les contours de la version comics. Le vrai aficionado sera ravi mais il faut bien avouer que la trame scénaristique est un peu moins maitrisée. Car en marge de la découverte de cette nouvelle communauté, la bande à Rick va vite faire connaissance avec Les Sauveurs qui raquettent sans foi ni loi leurs "nouveaux amis"

On sent bien que les créatifs gardent sous le coude la mise en image de Negan, le boss des Sauveurs. Ce qui nous embarque dans diverses escarmouches avec ces nouveaux ennemis Sauveurs que je qualifierai d’un peu bancal.

Pourtant l’ultime scène va quand même friser le génie. Pas lorsque Negan apparait enfin à l’écran. Non, je crois que l’acteur Jeffrey Dean Morgan devra encore faire ses preuves durant la prochaine saison pour tenter d’approcher la folie du personnage de papier. Non, ce qui retient totalement l’attention, c’est sa dernière action. Le vilain va tuer un personnage principal. Et le coup de génie est que Negan roue de coup son supplicié mais du point de vue de la victime ! Donc on ne sait pas qui c’est et la caméra qui tremble sous la puissance des coups de batte nous abandonne devant notre écran, un peu groggy…

Note : 16/20

Ber